Instagram    Facebook    Pinterest    Twitter

Dix jours en Corse

10 août 2020
5 minutes de lecture

Les grands voyageurs que nous sommes sont, par définition, davantage habitués à voyager loin qu’à quelques heures de chez eux. Tant et si bien que nous ne connaissions presque par la Corse, pourtant si justement appelée « l’île de beauté ».

Nos projets de séjour en Californie ayant été annulés, nous avons eu envie de partir à la découverte de la Corse et plus précisément de la Balagne, la région de Calvi.

Nous avons séjourné dans une ancienne petite bergerie, en pleine campagne, à Zilia plus précisément. Ce petit hameau est accolé à Calenzana, un village pittoresque et vraiment sublime.
Cette petite bergerie a abrité nos nuits, nos soirées à la lueur de la bougie, nos apéritifs et les barbecues qui les suivaient.


En une vingtaine de minutes nous pouvions rejoindre la citadelle de Calvi, ses plages et sa vie animée.
Mais nous avons aussi bien vadrouillé dans les environs, de Montemaggiore à L’île Rousse, d’Ajaccio aux calanques de Piana.

Je vous propose un retour en images sur ce séjour, ainsi que les adresses des restaurants et plages que nous avons découverts.

Calvi


Nous ne connaissions pas du tout la ville de Calvi, pas plus sa citadelle que ses plages. Nous avons adoré! Les petites rues sont animées, les petits restaurants se suivent, les jolies boutiques.
Nous avons déjeuné dans deux belles adresses que je peux vous recommander les yeux fermés: le Santa Maria et le Comme chez Soi (au niveau du port).





Calenzana


Comme je vous le disais précédemment, nous séjournions à Zilia, tout près de Calenzana.
Dès notre arrivée, nous après avoir posé nos affaires, nous sommes allés découvrir ce petit village et avons décidé d’y déjeuner.
Nous nous sommes installés à l’une des tables de l’Alivu où nous nous sommes régalés et où nous avons été reçus avec gentillesse et bonne humeur.
Si vous séjournez dans la région, c’est résolument une adresse que je vous recommande. Vous y savourerez des plats simples, faits maison, des produits locaux.



Montemaggiore


L’un de mes coups de cœur de ce séjour. Un petit village perché à flan de montagne, des vieilles pierres, des façades colorées, des oliviers et le silence. Le linge pendu aux fenêtres, les anciens sur la place du village.
Presque l’impression d’être en Italie.
Une vraie merveille à découvrir impérativement!




Pigna


Nos pérégrinations nous ont aussi menés jusqu’à Pigna, mon autre coup de cœur de ce séjour.
D’abord, je dois être honnête, pour le fabuleux restaurant où nous avons déjeuné à deux reprises: A Mandria Di Pigna. Là encore des produits locaux, de très grande qualité, que des produits de saison et un accueil absolument parfait. On y déjeune ou on y dîne à l’ombre de grandes voiles tendues, à deux pas de la petite église du village.

Prenez ensuite le temps de vous perdre dans les ruelles de Pigna, toutes pavées, bordant là aussi des façades colorées et des ateliers de céramique.



L’Ile Rousse


Nous n’y avons passé que quelques heures avant de rejoindre la plage, mais nous avons adoré cette petite ville animée au nord de la Corse.

Nous avons déjeuné dans un restaurant bon mais simple et je n’ai pas vraiment d’adresse hors du commun à vous recommander.




La plage de l’Ostricani


Une plage sauvage, qui demande de marcher un petit peu mais qui vous charmera à coups sûrs par son authenticité et son calme.
Attention cependant, lors de notre visite c’est une raie qui est venue à la rencontre des baigneurs.
Par précaution la baignade a rapidement été interdite mais cela nous a valu de sacrés souvenirs.



Les calanques de Piana


À près de trois heures de Calvi, se trouve un joyau absolu: les Calanques de Piana. Une réserve naturelle et des eaux d’une couleur incomparable.
La route qui mène ici est une route de montagne, particulièrement sinueuse (attention donc si vos enfants ont tendance à être malades en voiture...). Mais à l’arrivée quel spectacle!

En chemin nous avons déjeuné au restaurant les Roches Bleues. Un cadre exceptionnel (en particulier au coucher du soleil) et une très belle carte.


Enfin, nous avons rejoint la plage d’Arone. Une vraie merveille, de l’eau cristalline, des poissons, le sable blanc.


Punta Spano


On dit que ce lieu a des faux airs des îles Lavezzi. Ce que je peux vous dire moi, c’est qu’on se baigne ici dans des eaux transparentes, que l’on peut passer sa journée à lézarder sur d’immenses rochers où s’équiper d’un masque et d’un tuba pour aller observer une multitude de poissons de toutes les couleurs.
Ne faites pas la même erreur que moi, prévoyez des petits chaussons de nage. Il y a beaucoup d’oursins et il est fréquent de marcher dessus par inadvertance. La piqûre, bien que pas grave, est néanmoins douloureuse.



La plage de Corbara


Pour la rejoindre il vous faudra payer le parking et marcher quelques centaines de mètres mais la plage est magnifique.
Attention, une partie seulement est surveillée.


Vous l’aurez compris et deviné et travers ces photos et toutes celles que j’ai partagées avec vous durant ces vacances, nous avons adoré notre séjour en Corse.
Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé si nous n’avions pas eu trop de monde. Clairement: non. Au delà du contexte sanitaire actuel qui a contraint de nombreux vacanciers à annuler leurs séjours, je pense que nous sommes venus à la bonne période. Au tout début du mois de juillet, le flot de touristes n’était clairement pas arrivé et les plages étaient calmes.
Nous avons quitté l’île le 17 juillet et avons noté que la circulation était devenue bien plus dense et les plages davantage prises d’assaut.

Si vous séjournez en Corse ce mois d’août c’est probablement le constat que vous ferez. Mais que cela ne vous empêche pas de profiter pleinement des beautés de cette île.
Et si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à me contacter sur Instagram, je vous répondrai avec grand plaisir.

À très bientôt!