Instagram    Facebook    Pinterest    Twitter

Voyages: reprendre l’avion en période d’épidémie

19 juillet 2020
2 minutes de lecture


Cet été nous devions partir plusieurs semaines en Californie. Nous avions prévu de vadrouiller jusqu’en Arizona et au Nouveau-Mexique.
L’épidémie de Coronavirus qui touche la planète entière a rebattu les cartes et nous avons dû revoir nos projets pour ces vacances d’été hors norme.

Si bien sûr il n’était pas question de partir à des milliers de kilomètres de la France, nous avons néanmoins repris l’avion il y a quelques jours pour rejoindre la Corse.

Certains parmi vous ont peut être prévu aussi de s’envoler quelques jours en Europe, d’autres peut être appréhendent ce moment. Vous avez peut être des interrogations.

Avec cet article je vais essayer de répondre à vos questions.

Comment ça se passe à l’aéroport?


Nous sommes partis de l’aéroport d’Orly et avons atterri à celui de Calvi. Pour chacun d’entre eux, un protocole sanitaire stricte est mis en place.

Orly a rouvert il y a très peu de temps et ce sont encore peu de vols qui y sont opérés. À ce jour, ils sont tous regroupés entre les terminaux 3 et 4.
Dans les Terminaux, filtrage des entrées par la Police (contrôle des cartes d’embarquement et des passeports) et port du masque obligatoire.

Nous sommes partis du Terminal 4 et si les lieux n’étaient pas déserts je dois avouer que l’ambiance était malgré tout assez étrange. Finie la frénésie de l’aéroport, la foule, cette atmosphère si caractéristique des aéroports.
Il y a peu de monde et tout est fléché et invite au respect des distances de sécurité.

À noter également, la présence de nombreuses bornes de distribution de gel hydroalcolique.

Sachez que le port du masque est obligatoire dès votre entrée dans l’aéroport et jusqu’à la sortie de votre aéroport d’arrivée.

Vous l’aurez compris, durant tout le vol le masque est imposé.
Cela m’amène au point suivant.

Comment ça se passe à bord des avions?


Nous avons voyagé avec la compagnie Air France qui impose un protocole sanitaire stricte et nécessaire à ses voyageurs. Pour monter à bord d’un des appareils et de la compagnie nationale il vous faudra impérativement un masque chirurgical. Les masques en tissu ou « personnels » ne sont pas admis.
Cette information capitale et nécessaire au bon déroulement de votre voyage vous sera rappelée par mail et par sms après l’achat de votre billet d’avion.

Une fois à bord, et masqués, l’équipage vous rappellera les consignes de sécurité agrémentées de quelques nouveautés:
- votre masque doit être porté correctement et couvrir votre nez et votre bouche
- il est interdit d’utiliser les aérateurs individuels situés au dessus de votre siège
- le port du masque est obligatoire durant tout le vol
- il vous est demandé de ne pas le jeter dans l’avion ou de l’abandonner dans la pochette du siège situé devant vous mais dans des poubelles à la sortie de l’aéroport


L’ensemble de l’équipage est bien évidemment masqué.

Pour la Corse la durée de vol est d’environ une heure trente. Nos masques nous ont donc servi pour tout ce parcours Orly-Calvi mais je vous rappelle que les masques chirurgicaux sont à changer toutes les quatre heures.
Si vous voyagez sur un vol plus long, pensez à prendre des masques de rechange.

Et pour les enfants?



Le port du masque est exigé pour tous les passagers à partir de 11 ans en ce qui concerne la compagnie Air France.
Nos deux enfants en étaient malgré tout pourvus mais si vous voyagez avec des plus petits sachez qu’ils peuvent en être dispensés.

Derniers conseils


Il peut vous être demandé de signer une attestation sur l’honneur de bonne santé. Chez Air France cela se fait au moment de votre enregistrement en ligne. Si vous oubliez, certains aéroports de départ vous demanderont d’en rédiger une sur papier libre. Ce fut le cas pour l’aéroport de Calvi par exemple.

Prévoyez suffisamment de masques. Un élastique qui craque, un vol plus long etc... Mieux vaut être prévoyant.

L’immense majorité des flacons de gel hydroalcolique ne contiennent pas plus de 100ml de liquide. Vous pouvez donc avoir votre petite bouteille avec vous en cabine et dans l’aéroport. Indispensable pour se laver régulièrement les mains.

Sachez enfin qu’à notre arrivée à Orly, au retour de la Corse, nous avons pu constater que la température de tous les passagers entrant était prise par camera thermique et contrôlée sur écran par des équipes dédiées.

De quoi voyager à nouveau, sereinement et dans le respect des règles sanitaires.

Si vous avez d’autres questions, je suis à votre disposition!

Bel été à vous, où que le vent vous porte.