Instagram    Facebook    Pinterest    Twitter

Visiter le parc national de Joshua Tree

07 mai 2019

Joshua Tree figurait en haut de notre liste des choses à faire pendant ce nouveau séjour en Californie. Nous n’y étions pas allés l’été dernier et c’était un vrai regret.

Après cette journée totalement hors du temps je peux donc vous le confirmer, Joshua Tree est un passage obligé. Ne quittez pas la Californie sans y être allés au moins une fois.

Ce parc naturel est d’une beauté absolument incroyable, les paysages sont irréels et les balades à faire avec (ou sans) enfants sont nombreuses.


Nous séjournions à ce moment là à quelques minutes du Visitor Center du parc, c’est donc cette entrée que nous avons empruntée mais vous pouvez parfaitement pénétrer dans le parc par l’un des nombreux autres accès.

Depuis le Visitor Center, il vous faudra rouler quelques kilomètres avant d’atteindre la West Entrance Station. L’accès au parc coûte $30 pour l’ensemble du véhicule et est valable une semaine. Pensez à conserver votre petit ticket si vous prévoyez de revenir dans le parc le lendemain ou les jours suivants.

Depuis l’entrée nous avons rejoint Hidden Valley. L’endroit permet de se stationner facilement et surtout de rejoindre l’un des nombreux barbecues de plein air disponibles ici. C’était une grande envie de notre part et nous avons découvert qu’il était possible d’apporter tout le matériel nécessaire et d’allumer son barbecue pour y cuire son déjeuner.



Nous avions donc fait quelques courses, charbon, allumettes, grillades, chips et boissons et avons déjeuné au milieu de ce spectacle naturel totalement fou. Les enfants se sont baladés de rocher en rocher, nous avons profité du soleil et des températures douces mais pas trop chaudes et puis nous sommes partis à la découverte du parc.

Avec des enfants, voici les sentiers que je vous recommande.

Hidden valley


Une balade assez courte et vraiment accessible. Le chemin fait une boucle, on y croise quelques animaux et cela se fait assez vite.






Barker Dam


Barker Dam est aussi un sentier facile avec la particularité de mener à un barrage (« dam » en anglais). C’est un vrai refuge pour les animaux dans cet univers aride et hostile. Selon la saison vous y trouverez donc plus ou moins d’eau et vous aurez peut être la chance d’y croiser quelques spécimens.





Keys View


Reprenez votre voiture et filez ensuite vers Keys View. À 1581m d’altitude vous aurez une vue exceptionnelle sur la vallée de Coachella.





Enfin, si vous poursuivez votre route vers Jumbo Rocks (une vrai terrain de jeu et d’escalade pour les enfants), ne manquez pas le Skull Rock, un immense rocher qui revêt l’apparence d’un crâne.

Nous avons aussi arpenté partiellement la Geology Tour Road. Le chemin très accidenté est uniquement accessible aux véhicules adaptés. Si ce n’est pas votre cas, je vous déconseille fortement de vous y aventurer.

Une fois là bas, vous découvrirez « Pleasant Valley » dont le nom s’avère plutôt déconcertant au regard des lieux franchement hostiles que vous y découvrirez. Beaux, mais hostiles.





Quelques informations utiles


Lors de notre visite à Joshua Tree il faisait une vingtaine de degrés, selon moi la température idéale pour parcourir le parc.

L’été il peut y faire extrêmement chaud. Si vous visitez le parc à cette période de l’année prévoyez de l’eau en quantité suffisante,  une bonne protection solaire, des casquettes pour petits et grands.

Le parc de Joshua Tree abrite de nombreuses espèces animales et vous croiserez sans peine des serpents, scorpions et autres... Si vous vous aventurez en dehors des sentiers « balisés » prévoyez des chaussures adaptées et soyez vigilants.

Enfin, n’oubliez pas votre appareil photo. Joshua Tree nous a laissé un souvenir incroyable, vous serez tentés de faire des milliers de photos et vous les ferez pour emporter avec vous un peu de ce lieu sans pareil.

Bonne visite !