Instagram    Facebook    Pinterest    Twitter

Mes bonnes résolutions pour 2019

08 janvier 2019

Je commence cet article en vous souhaitant une merveilleuse année 2019. Qu'elle soit joyeuse, qu'elle vous offre le meilleur, du bonheur, la santé, des rires et de l'amour.

Une nouvelle année est souvent source d'envies et de projets en tous genres. Pourtant, il n'est souvent pas facile de tenir ses bonnes résolutions. Alors cette année je vous propose que nous essayions de vraiment nous y tenir. Pour améliorer le quotidien, mieux consommer, être un peu plus heureux aussi.

Des envies de voyages




New-York, l'Ile Maurice, la Thailande, Londres, Berlin, Copenhague... Cette année encore, j'ai envie de voyages.

Retourner à New-York bien sur, mais aussi prendre un peu le soleil. Pour les vacances d'hiver nous rêvons tous les quatre d'une destination "soleil". En grands adeptes du last minute nous n'avons bien sur rien réservé pour le moment mais les recherches ont bel et bien commencé.

J'ai très envie d'un petit week-end londonien en famille ou en amoureux. Notre précédent séjour en Mai dernier était vraiment parfait, les enfants ont adoré et nous aussi. Il me tarde d'y retourner.

Parmi les destinations pas trop lointaines, Berlin et Copenhague sont dans ma ligne de mir cette année. Là aussi, un petit week-end prolongé pour découvrir ces villes où nous ne sommes jamais allés.

Et puis enfin la Thaïlande. Nous avions passé dix jours merveilleux à Koh Samui durant notre lune de miel et n'y sommes jamais retournés depuis. La gentillesse des thaïs, la beauté des paysages, sans oublier la nourriture de folie, ne nous ont donné qu'une envie: revenir profiter des paysages de rêves avec nos enfants.

Vous le voyez, j'ai des envies et des rêves plein la tête pour cette année. Bien sur, tout ne sera pas réalisable mais j'espère que nous réussirons à voyager le plus possible ces prochains mois.

Débrancher la machine à pensées


Je dors plutôt bien. Mais j'ai aussi cette foutue capacité à me réveiller je ne sais pourquoi et à me mettre à penser, à tout, à rien, pendant des heures. Cela peut aller du "tiens mais au fait je l'ai mise à tourner la machine?" au "qu'est ce que je leur fait à manger demain?" en passant par le "mince, je l'ai signé le mot dans son cahier? Non. Je le ferai demain. Oui mais si demain j'oublie?". Ça dure réellement des heures, ça m'épuise. Et le mieux dans tout ça c'est qu'en fait personne ne me demande de me poser ce milliard de questions. Je m'inflige ça toute seule, comme une grande.

Cette foutue charge mentale. Penser à tout, tout le temps. Anticiper les besoins, les attentes, des désirs de tout le monde. S'assurer que personne ne manque de rien. Jusqu'à oublier que finalement c'est moi qui vais finir par manquer d'un truc crucial: de sommeil.


Cette année j'ai décidé de me foutre la paix, d'accepter que tout ne peut pas être parfait et que oui je vais oublier de faire des courses, que ce n'est pas grave, que non la machine n'a pas tourné et que ça non plus ce n'est pas grave, elle tournera demain. Ou après demain même.

J'ai décidé d'être un peu plus moi. Imparfaite. Mais heureuse.

Mieux consommer


C'est en ouvrant mon dressing il y a quelques semaines que j'ai fait ce constat effarant: ça déborde. Des robes, des pulls de toutes les couleurs, avec ou sans col roulé, des chemises, des dizaines de jeans, bleus, gris, noirs.

J'ai depuis des années une tendance à l'achat compulsif, l'achat "doudou", celui qui réconforte en cas de coup de blues. Si j'ai considérablement réduit la cadence, rappelez vous je vous en parlais d'ailleurs dans cet article, je me rends compte qu'il y a encore du travail.

Cette année, je veux aussi réduire l'impact de ma consommation personnelle sur la planète. Acheter moins et acheter mieux. Des achats plus raisonnés par le besoin plus que par la pulsion.

Je m'apprête aussi à regarder la nouveauté Netflix du moment: la série consacrée à la papesse du rangement: Marie Kondo. Mettre de l'ordre dans mes placards sera aussi l'occasion de mettre un peu d'ordre dans ma tête et de prendre conscience de cette abondance de vêtements et d'objets en tous genres.

Vous le savez aussi, depuis plusieurs années maintenant, Mister C. et moi ne mangeons presque plus de viande. Je n'en fait plus que pour les enfants et en quantité raisonnée.

J'ai découvert hier le nouveau projet du "lundi vert". L'idée est simple: ni viande, ni poisson, chaque lundi.

L'objectif est de pousser chacun à une meilleure alimentation et à une consommation de ces produits plus raisonnée. La surpêche, les élevages massifs, tout cela n'a plus de sens. J'ai donc expliqué hier l'idée aux enfants, qui finalement ont accueilli la nouvelle sans trop grimacer.

Et vous, quelles sont vos résolutions pour cette nouvelle année?

Vous me racontez?

Je vous souhaite encore une très belle année!

Elodie.