Instagram    Facebook    Pinterest    Twitter

Tu m’avais promis

08 décembre 2017

J’essaie d’être à la hauteur. Toujours.

En ce moment je cours après le temps, les journées manquent d’heures. J’arpente les magasins pour respecter au mieux les listes de Noël que vous avez préparées ton frère et toi. Je vous avais rapporté des petits cookies de Noël pour le goûter et des sucres d’orge parce que vous adorez ça et que je savais que ça vous ferait plaisir.

Je vous ai laissés regarder quelques dessins animés, j’ai préparé des chocolats chauds, j’ai aidé ton frère à faire ses devoirs, j’ai préparé avec lui sa prochaine évaluation d’anglais, j’ai rangé la maison, installé une jolie guirlande lumineuse tout autour de la maison, fait couler ton bain, puis celui de ton frère.

J’ai préparé vos affaires pour ce matin, réfléchi au dîner.

J’avais eu froid toute la journée, j’étais fatiguée, il fallait encore que je me lave les cheveux pour être présentable pour vous emmener à l’école ce matin.

Je t’avais promis une partie de jeu de société mais je n’ai pas eu le temps, j’ai manqué du temps que tu attendais que je t’accorde, j’étais fatiguée.

Tu as eu tellement de chagrin, tu étais tellement en colère après moi.

« Tu m’avais promis ». J’ai essayé de t’expliquer que nous aurions plus de temps ce vendredi soir, sans école le lendemain, que j’essayais de tout gérer mais que parfois c’était compliqué d’être partout à la fois.

Mais tu n’as rien voulu entendre, tu as laissé éclater ta colère et ta déception.

Je m’en suis tellement voulu mon petit cœur, si tu savais. Je me suis sentie la plus mauvaise des mamans.



Je voudrais tant que tu me crois mon petit chat, je fais de mon mieux chaque jour pour être la meilleure des mamans. Et je te promets que ce week-end je serai là pour faire toutes parties de « Bonne paye » que tu voudras.

Je t’aime très fort.

Maman.