Instagram    Facebook    Pinterest    Twitter

Chers restaurateurs...

13 mars 2016



Chers restaurateurs,

Non, je ne m'adresse pas à vous, restaurateurs sympathiques, souriants et accueillants.

Je parle à tous ceux qui me font honte de mon pays, à ceux qui ignorent tout du mot "accueil", du mot "sourire". À ceux qui donnent une si piètre image de la France, que l'on voit trop souvent comme un pays inhospitalier.

Je te parle à toi, patron de restaurant qui ne répond pas à mon "bonjour" par un "bonjour" mais par un "on ne sert plus à cette heure là" ou à toi qui nous accueille ma famille et moi en nous annonçant que de toutes façons il y a de l'attente et en nous disant à la fin d'un repas catastrophique que tu n'aurais pas dû nous recevoir, tu étais trop débordé.

Je te parle à toi, qui passe devant nous qui patientons à l'entrée de ton restaurant, trois fois, sans nous prêter la moindre attention.

Je te parle à toi, qui propose dans un menu enfant une viande que je qualifierai moi de "semelle".

Nous avons beaucoup voyagé, à travers de nombreux pays, de l'Asie aux États Unis, de l'Écosse à l'Indonesie. JAMAIS nous ne sommes reçus comme en France. Jamais on ne nous dit qu'il est "trop tard", qu'on est débordé.

Je ne fais pas de généralités. Il y a, en France aussi, des restaurants agréables, où le sourire est de mise, où l'accueil est agréable et où l'on se sent bien. Mais ils se raréfient.

Alors, chers restaurateurs, et toi en particulier qui nous a si mal reçus ce midi et qui n'a pas fini de lire mes commentaires négatifs sur ton établissement, ne croyez vous pas qu'il serait temps de revoir votre copie?